Bienvenue !


TouteMonAnnée change la façon de se connecter !

Pour accéder aux journaux de bord de façon plus personnalisée et encore plus sécurisée, nous vous invitons à créer votre compte personnel

Besoin d'un peu d'aide ?
Se connecter à TouteMonAnnée
avec son compte personnel
 
 
 
Le code de la classe/de l'école n'est pas à entrer ici. Vous pourrez l'enregistrer une fois connecté à votre compte personnel.
 
 
 
Vous n'avez pas de compte personnel ? Inscrivez-vous !

   
Histoire de l'école

                       1901-2001    L'ECOLE SAINT-JOSEPH A 100 ANS

En 1845 les Ursulines quittent Valenciennes et s’installent à Saint Saulve. Monsieur le Vicaire Général Philippe leur demande de s’occuper de l’instruction des enfants pauvres de la commune. La demande est faite au conseil municipal. Un contrat est passé entre le Maire, Monsieur Moreau, et la communauté des Ursulines. Mais l’affaire traîne un peu. En 1859, la démission de l’institutrice de l’école des filles la fait rebondir : le conseil municipal, de nouveau sollicité, obtient du Préfet du Nord l’autorisation de confier l’école communale des filles aux Ursulines. Elles garderont ‘’ l’instruction générale de toutes les jeunes filles pauvres du village’’ jusqu’en 1901. A cette date, l’école comptait 141 élèves partagés en trois classes, dans un petit bâtiment entre l’école Saint Joseph actuelle et le pensionnat.  Ce bâtiment, démoli en 1977,  serait sur la cour de récréations des CM2 . Trois religieuses assureront la direction et le fonctionnement. Mais le bâtiment est devenu trop petit, il faut songer à bâtir.

Les œuvres paroissiales se déclarent impuissantes à la construction d’une école libre. Les écoles officielles se construisent Rue Jean Jaurès à la même époque. Les Ursulines décident la construction de l’école Saint Joseph. 

Le 18 mai 1901, l’architecte dresse les plans. Le 17 juin 1901, la première pierre de la nouvelle école est posée et  bénite par Monsieur le Chanoine Loridan, aumônier des Ursulines. On y joint une boîte de médailles ( vers le milieu de la façade dans la tranchée où les fondations sont commencées à quatre mètres de profondeur)

En décembre, l’école Saint Joseph actuelle est construite, près de l’ancienne bâtisse. Le 20 décembre 1901, la déclaration sera faite à l’Inspection Académique de l’annexion d’un local scolaire à l’Institution Notre Dame de la Garde. Le 22 décembre 1901,  bénédiction de l’externat Saint Joseph.

Le 23 décembre 1901, les Ursulines sont relevées de leur fonction d’institutrices de l’enseignement officiel. L’arrêté entre en vigueur le 1er janvier 1902 ( Loi sur les congrégations ). Le 6 janvier 1902, elle ouvre ses portes à 130 enfants.

En 1904, Loi Combes : les religieuses sont expulsées de leur maison, elles doivent se réfugier en BELGIQUE, à Sirault, pour y continuer le pensionnat. Que va devenir l’école ? c’est l’heure de l’Enseignement Libre ! des institutrices laïques, toutes dévouées, prennent la relève. L’Ecole Saint Joseph continuera en dépit de nouvelles difficultés. 

En 1906, le Grand Séminaire de Cambrai est expulsé à son tour et vient s’établir à la place des Ursulines. La cohabitation n’étant pas possible, il faut aménager en classes les locaux du patronage. L’ Ecole Saint Joseph se réfugie à l’abri Saint Abel.

La guerre de 1914 – 1918 entraîne de nouvelles épreuves, l’école est occupée par les Allemands.  Envers et contre tout l’école continuera, même s’il  faut s’installer dans une partie de l’atelier de menuiserie de Monsieur Brouillard !

En 1924, retour d’exil de la communuté, l’école réintègre ses locaux et, est de nouveau rattachée au Pensionnat. Mademoiselle Merck, puis Mademoiselle Guyot en assurent la direction qui sera reprise, en 1937, par les Ursulines.

 

Arrive la seconde guerre mondiale : c’est l’occupation par les troupes françaises. En  1940,  lorsque la  vie reprend, il faut songer à  donner à  l’ école une existence officielle.  En mars 1941, elle est reconnue par  l’  Inspection     Académique du  Nord  comme   Ecole   Primaire   Privée avec  cinq  classes,  trois  au  premier  étage qui  a  subi  quelques  transformations,    et  deux  au  second  et   un  bureau.      Le rez de chaussée sert de lieu de  récréations les  jours  de  pluie.   Mère  Marie  Clotilde en  est  directrice et y   restera   jusqu’ en juillet 1960,  aidée  par  Mère Marie Emilie

 

En 1952, les effectifs montent jusqu’à environ 200 enfants de 2 à 14 ans, de plus une trentaine de petites élèves du Pensionnat viennent suivre les classes. En septembre des classes comprenant des pensionnaires et des demi-pensionnaires sont rattachées à l’Institution Notre Dame de la Garde.

En 1960, la proposition de contrat avec l’état impose un nouveau remaniement. Les classes primaires sont toutes rattachées à l’Ecole Saint Joseph pour laquelle un contrat simple est obtenu à partir de septembre 1961. Les deux écoles, primaire et secondaire ont leur pleine autonomie. Des classes de l’Ecole Saint Joseph occupent une partie des bâtiments de l’Internat.

 

Le 8 février 1973,en début d’après – midi, survient l’imprévisible : un incendie détruit les ¾ des bâtiments de l’Institution Notre Dame de la Garde (1).    L’Ecole Saint Joseph (2) n’est pas atteinte, mais les classes qui occupaient des locaux sinistrés doivent chercher asile ailleurs. 

Un extraordinaire élan d’entraide permet de résoudre provisoirement les problèmes. Dans des locaux prêtés, la rentrée se fait après les vacances de Février. Il faut songer à reconstruire ! 

La première ‘’ naissance’’ fut celle de l’école des petits, les classes maternelles. La communication avec l’ Ecole de 1901 est facilitée par la destruction de ‘’ l’ancêtre’’ de 1859 (3) du fond de l’impasse Maillard. La cour de récréations de l’Ecole Saint Joseph est agrandie. Le Collège Notre Dame de la Garde fusionne avec le collège Notre Dame de Valenciennes et s’installe dans son nouveau bâtiment, libérant ainsi l’ancien bâtiment qui accueillera 9 classes de l’Ecole Saint Joseph.

           Ils sont venus de plus en plus nombreux, de Saint Saulve et des communes avoisinantes. De trois classes en 1859, l’ Ecole Saint Joseph est passée en 1992 à 21 classes avec 570 élèves.

           L’ Ecole Saint Joseph vit et progresse, grâce à la collaboration confiante, dévouée et active des Parents, des enseignants, de tout le personnel éducatif et de service. Il est impossible de nommer tous les bienfaiteurs de l’ Ecole, les directrices, les institutrices et les amis, mais des noms sont à retenir : Mère Marie Clotilde et  Mère Marie Emilie de Jésus (1941/1960), Mère Françoise Thérèse (1960/1964),  Mère Marie du Saint Esprit (1964/1986).

L’ Ecole Saint Joseph est une école CATHOLIQUE dans laquelle nous  formons une communauté éducative, qui se veut être une ‘’ communauté d ‘église’’ qui accueille, enseigne et éduque.

‘’ Persévérez dans l’Espérance’’

                      Sainte Angèle

 

Saint Saulve, décembre 2001.

 

Monsieur Gérard TAVERNE



Photos (5)

Logo TouteMonAnnee.com
10333 visites, merci !
© 2017 Tous droits réservés - Directeur de la publication : Hannecart Odile
Édité par TouteMonAnnée.com - Hébergé en France par OVH